Retour du froid et des gelées pour cette mi-décembre
Retour du froid et des gelées pour cette mi-décembre mercredi 12 décembre 2018

Après une première décade de décembre remarquablement douce, le froid fait son retour pour...

d'actualités

Chronique 1937

Ecarts à la normale 1937

Repères historiques

26 avril : Guernica est détruite par un bombardement de l’aviation allemande
4 mai : ouverture de l’exposition internationale de Paris
6 mai : le zeppelin « Hindenburg » explose à New-York : 34 morts
12 mai : couronnement de Georges VI à LondresJean Renoir tourne « La Grande Illusion » avec Jean Gabin
8 juillet : le Japon envahit la Chine sans déclaration de guerre
31 août : le gouvernement crée la SNCF


Evènements météo marquants de l’année

L’hiver 1937 est très doux et très pluvieux - à Paris, le mois de février
est le plus pluvieux depuis le début du 19eme siècle - les inondations sont de nouveau très fréquentes, notamment dans le bassin de la Seine - ces crues ralentissent les travaux de l’exposition universelle de Paris - elles se poursuivent jusqu’au mois de mars.

Crues de la Seine - fin février 1937 - infrastructure de certains pavillons de l'Exposition en construction sur les bords de la Seine et sous les eaux du fleuve en crue.



Les travaux de l'exposition et la crue de la Seine : la rotonde du pavillon de la Belgique, les pavillons de la presse sous la Tour Eiffel et le Pont D'Iéna élargi avec ses groupes équestres maintenant placés face à face.


Durant cet épisode de mauvais temps, une violente tempête se produit le 23 février 1937 sur les côtes de la Manche.
 

10 mars : une tempête de neige d’une rare violence paralyse la station balnéaire de Malo-les-bains, située sur le littoral de la mer du nord.


15 mars : de très violents coups de vent associés à une forte marée d’équinoxe provoquent d’importants dégâts matériels sur tout le pays, et notamment sur les côtes.


La tempête du 15 mars 1937 est à l'origine d'une catastrophe ferroviaire sur la ligne Paris-Mont Dore, bilan : 13 morts

L'été 1937 est très sec y compris dans le nord-ouest - une vague de chaleur assez intense est observée du 5 au 12 août - les journées des 6 et 7 août sont torrides avec 40° à Cazaux et 37° à Rochefort, Biarritz, Tours ainsi qu’à Bourges - de vastes incendies ravagent la forêt landaise.


27 octobre : un brusque coup de chaleur tout à fait hors saison se produit sur toute la moitié est - il fait jusqu’à 26° à Lyon et Montélimar, 25° à Romilly, 24° à Dijon et Reims et 23° à Valenciennes. Ce coup de chaleur est suivi de pluies torrentielles dans le sud-ouest, lesquelles provoquent de graves inondations entre le 28 et le 31 octobre, notamment en Ariège et dans le bassin de la Garonne.


A la fin du mois de décembre, les chutes de neige sont fréquentes et les trois-quarts du pays sont recouverts d’un manteau blanc et les inondations sont fréquentes.


Ecarts à la normale 1937